Publié le 01/04/2021

Pour préserver leur santé et vieillir dans les meilleures conditions, les personnes âgées doivent particulièrement soigner leur alimentation. Un régime riche en fruits et en légumes est recommandé pour favoriser l'apport en vitamines et minéraux essentiels. Mais les protéines ont aussi une part importante dans l'alimentation. Quelles sont les recommandations pour la consommation de protéines chez les personnes âgées ?

 

plat cuisiné

 

Les protéines : définitions et fonctions

Les protéines sont le composant principal des cellules de l'organisme, pour lesquelles elles assurent diverses fonctions :

  • les protéines ont un rôle structural, puisqu'elles participent au renouvellement des tissus musculaires, de la kératine, du collagène,...
  • certaines protéines, sous la forme d'enzymes, favorisent le bon déroulement du processus physiologique (comme la digestion par exemple)
  • d'autres protéines ont un rôle moteur : elles déplacent les molécules dans l'organisme pour répondre à ses besoins
  • les protéines sont également un rôle protecteur, grâce à la fabrication d'anticorps,
  • et un rôle régulateur pour les hormones

 

Las protéines, une source d'énergie indispensable

Les protéines représentent approximativement 17% de la masse corporelle adulte. Les protéines sont essentielles dans l'alimentation car permettent de fournir les acides aminés  nécessaires au maintien adéquat de la structure corporelle. Autrement dit, les protéines sont indispensables dans notre alimentation pour substituer ce que nous perdons.

On estime que le corps humain synthétise environ 300 mg de protéines par jour. À la différence des graisses ou des hydrates de carbone, le corps humain n'a pas de réserve fonctionnelle pour les protéines : la perte de protéines entraine une altération du système, d'où la nécessité de surveiller l'apport en protéines à travers l'alimentation, et d'ajuster ces apports en fonction des besoins nutritionnels de chaque personne. La diminution des protéines corporelles de plus 30% entraine un risque mortel. Les protéines doivent représenter environ 15% de la valeur énergétique de l'alimentation. Mais attention, il s'agit d'une estimation générale, qui ne prend pas en compte les particularités, dépenses et besoins de chaque individu.

 

Quels sont les besoins en protéines d'une personne âgée ?

Un régime protéiné est nécessaire aux personnes âgées pour leur assurer une bonne fonction musculaire. L'apport en protéines doit être supérieur à celui recommandé pour les autres tranches d'âge. Voici les apports journaliers en protéines recommandés selon les cas :

 

  • Pour une personnes âgée en bonne santé : de 1 à 1,2g de protéine pour chaque kilo, par jour.
  • Pour une personne âgée avec des pathologies légères : de 1,2 à 1,5g de protéines par kilo, par jour.
  • Pour les personnes âgées souffrant de pathologies lourdes : de 1,5 à 2g de protéines par kilo, par jour.

 

Bien souvent, l'importance des protéines est oubliée dans la cas des personnes âgées, pour lesquelles d'autres priorités alimentaires et physiologiques sont mises en avant : les personnes d'âge avancé peuvent par exemple avoir des problèmes de mastication ; on choisira souvent de favoriser les soupes, potages ou purées à base de légumes, alors que les viandes et les protéines seraient nécessaires au bon fonctionnement physiologique et musculaire de ces personnes.

 

 

Déficit en protéines : les risques pour les personnes âgées

La consommation insuffisante de protéines à travers l'alimentation peut avoir de lourdes conséquences sur la santé, tout particulièrement chez les personnes les plus fragiles.

Pour les personnes du troisième âge, le déficit en protéines peut provoquer un manque de force, une maigreur préoccupante, un manque de mobilité,... (cela est aussi le cas pour les personnes souffrant de cancer). D'autre part, le manque de protéines affaiblit le système immunitaire, ainsi que la capacité du corps humain à assimiler les traitements pharmaceutiques prescrits pour traiter les pathologies de la personne.

Une chute importante du niveau de protéines dans l'organisme provoque un passage de l'eau dans les tissus, qui peut engendre des œdèmes ainsi que de la diarrhée et de l'anémie. La diarrhée accentue à son tour le déficit protéique.

 

 

Recommandations pour augmenter l'apport en protéines chez les personnes âgées

Un apport en protéine adéquat est donc nécessaire pour le maintien en bonne santé des personnes âgées, ainsi que pour leur bon renouvellement cellulaire.

 

En sélectionnant les aliments

Il est possible d'augmenter l'apport en protéine de manière naturelle, en réajustant les menus avec des aliments riches en protéines :

  • sélectionner des aliments à fort apport énergétique, et des aliments protéinés idéaux pour les personnes âgées : porc, soja, œufs, thon, lentilles, sardines, saumon, fromage frais, avoine, ...
  • proposer à la personne âgée des petites portions, mais à forte valeur nutritionnelle
  •  Proposer des plats variés, afin d'éviter la monotonie et le désintérêt du senior pour la nourriture
  • Inclure dans tous les repas une portion de viande, de poisson ou d'œufs, ainsi qu'une portion de céréales et de légumes

 

En utilisant des compléments

Vous pouvez aussi choisir d'enrichir l'alimentation et l'apport en protéines grâce à un complément protéiné pour personne âgée. Il existe en effet sur le marché des compléments alimentaires adaptés pour les personnes âgées, qui permettent de compléter l'alimentation et les apports nutritionnels. Vous pouvez trouver en pharmacie une boisson protéinée pour personne âgée ou des poudres protéinées pour personnes âgées.

Les boissons peuvent être consommées entre les repas sans couper la faim de la personne, pour éviter tout effet contre-productif. Les poudres peuvent être mélangées aux aliments lors de la préparation des plats, ou bien être consommées entre les repas (ou la fin du repas) en les mélangeant au liquide de son choix (eau, jus,...).

 

 

Sachez que nos aides à domicile sont spécialisées dans l'accompagnement des personnes âgées  : elles connaissent les besoins et les carences alimentaires les plus courantes chez les personnes du troisième âge. Nos auxiliaires de vie peuvent notamment aider votre proche âgé à la préparation des repas, en sélectionnant les aliments nécessaires à un bon apport nutritionnel.

De plus, elles sauront redonner le goût de l'alimentation aux seniors les plus récalcitrants, en transformant le moment du repas en un instant d'échange et de partage.

 

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.