Publié le 26/04/2021

Au printemps, le changement de saison et de climat affecte notre organisme, qui dépense beaucoup d'énergie pour s'adapter. Comment combattre la fatigue liée aux changements de saisons? Voici quelques conseils.

 

femme

 

Pourquoi le changement de saison fatigue ?

Lors des changements de saison, notre système immunitaire est affaibli, ce qui nous expose davantage au risque de tomber malade. On se sent généralement plus fatigué que d'habitude. Cela est dû au dérèglement de notre rythme biologique naturel sur 24 heures, appelé rythme circadien. Lors des changements de saison, ce rythme est altéré et notre organisme cherche à s'adapter de la meilleure manière possible. Il est donc normal de se sentir fatigué lors de cette période de transition.


Le changement de saison de l'automne à l'hiver est particulièrement difficile, car le corps doit s'adapter au froid et aux jours qui raccourcissent. Cependant la fatigue se fait également ressentir au printemps. À la sortie de l'hiver, l'organisme est fragilisé après avoir particulièrement sollicité ses défenses immunitaires, et il doit également se réadapter aux heures de jours qui se rallongent. Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables aux effets provoqués par les changements de saison sur l'organisme.

Combattre la fatigue naturellement

Pour aider nos proches âgés à affronter au mieux ces périodes de fatigue, il est intéressant de mettre en place plusieurs adaptations dans leur quotidien durant les semaines concernées, afin de préparer le corps à surmonter les changements. L'objectif : booster les défenses immunitaires de l'organisme.

Aliments contre la fatigue

Une alimentation saine et variée est essentielle pour vieillir en bonne santé. L'alimentation doit être particulièrement surveillée lors des changements de saison, et il faut l'adapter et l'enrichir pour permettre à l'organisme de surpasser cette période fatigante. Les aides à domicile de Cuideo pourront aider votre proche à adapter son alimentation en dressant une liste d'aliments anti fatigue selon les goûts du bénéficiaire. Nos intervenants ajusteront les menus aux besoins de la personne et peuvent également préparer et aider à la prise des repas.


Quels aliments contre la fatigue ?

Pour stimuler le système immunitaire, favorisez les agrumes, riches en vitamines C, ainsi que les légumes verts à feuilles comme les blettes ou les épinards entre autres. Préférez les poissons gras, riches en vitamine D. Pour le gouter et les petits creux, les fruits secs riches en énergie sont les meilleurs alliés.

 

Produits naturels pour lutter contre la fatigue

Certains compléments possèdent naturellement une très haute valeur énergétique. Consommés en cures, ces aliments peuvent être très utiles pour combattre les périodes de fatigue passagère. Leur consommation doit être ponctuelle, afin de répondre à une baisse d'énergie de l'organisme. L'avis du médecin traitant est cependant recommandé pour les personnes âgées atteintes de pathologies spécifiques. Vous pouvez affronter la fatigue saisonnière grâce à une cure de :
-    Ginseng
-    Spiruline
-    Les baies de goji
-    La propolis

 

Préparer son organisme

L'alimentation vous permettra d'avoir les ressources énergétiques nécessaires pour faire face à la fatigue, et les nutriments essentiels à l'organisme pour s'adapter au changement de saison. Mais vous pouvez aussi aider votre corps en le préparant progressivement :

 

  •  Adopter des horaires de lever et de coucher fixes, en veillant à respecter un temps de sommeil récupérateur.
  • De l'exercice physique : contrairement aux idées reçues, pour combattre la fatigue passagère, il faut essayer de s'activer. Invitez la personne âgée à réaliser une activité physique. Une marche quotidienne d'une quinzaine de minutes (à adapter en fonction des personnes), sera très bénéfique pour l'organisme et le système immunitaire. Pour les personnes à mobilité réduire, l'auxiliaire de vie pourra réaliser une sortie quotidienne en extérieur, à heure fixe.

 

Une fatigue anormale qui perdure dans le temps doit cependant faire l'objet d'une consultation médicale, afin de s'assurer que cette fatigue ne cache pas une autre pathologie.

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.