Publié le 04/09/2020

Loin d'être vaincue, l'épidémie de coronavirus semble même se raviver à l'arrivée de l'automne. En France, la barre des 300.000 cas vient d'être dépassée, avec un nombre important de nouveaux pics de contagion observés sur tout l'Hexagone.

 

Dans ce contexte, il est très important pour le gouvernement et pour les professionnels de santé de réduire le risque d'infection par Covid-19 chez les personnes âgées de plus de 65 ans, une population particulièrement vulnérable face au virus. Les entreprises comme Cuideo proposent des solutions sûres et adaptées pour permettre à nos aînés de continuer leur quotidien à leur domicile, tout en les protégeant au maximum de l'épidémie.

 

 

1. De nouveaux pics de contagion menacent les personnes âgées

 

La hausse du nombre de contaminés poursuit son ascension, avec plus de 7.000 nouveaux cas recensés en France dans les dernières 24 heures selon l'Agence nationale de Santé publique française. L'institut s'inquiète de la "progression exponentielle de la transmission du SARS-COV-2": le seuil des 50 cas pour 100 000 habitants est dépassé dans 19 départements français.

 

Le terme "Cluster" désigne des nouveaux foyers de contagion identifiés. Selon le ministère de la Santé, on détecte un cluster lorsqu'on observe au moins 3 cas confirmés ou probables au même endroit dans une période de 7 jours. La France compte actuellement 383 foyers de contagion actifs, dont 43 nouveaux clusters identifiés dans les dernières 24 heures (au 3 septembre 2020). La région Île-de-France est particulièrement touchée, avec 61 foyers de contagion actifs, 2.272 personnes actuellement hospitalisées, dont 172 personnes placées en service de réanimation. Les patients admis en réanimation ont une moyenne d'âge de 60 ans. 

 

1.1. Les clusters dans les résidences du troisième âge

Depuis le début du mois d'août, on constate une forte augmentation du nombre de cas de COVID dans les résidences pour personnes âgées et les Ehpad en France, et ce malgré les recommandations et les protocoles établis par les professionnels de la Santé. L'été a été propice aux visites des familles aux personnes âgées dans les résidences, et certaines barrières sont tombées et ont laissé passer le virus. Sur les six dernières semaines, le nombre de nouveaux foyers de contagion dans les Ehpad est plus élevé qu'au mois de juin. Au 31 août 2020, 186 clusters ont été détectés dans des résidences Ehpad. Le nombre de cas par cluster est de 12 personnes infectées en moyenne, et plus de 60% d'entre-eux comptaient plus de 5 cas. Au mois d'août, les autorités sanitaires ont enregistré en moyenne cinq nouveaux clusters par semaine dans ces centres. L'agence nationale pour la Santé publique a émis une alerte pour demander davantage de précautions pour les personnes de plus 75 ans et pour les personnes atteintes de pathologies lourdes : "On constate une moyenne hebdomadaire de cinq clusters lors des quatre semaines précédentes. Une grande vigilance doit être maintenue dans ces établissements compte tenu de la fragilité de cette population dans laquelle survient le plus grand nombre de décès dus au SARS-COV-2".

 

1.2. L'avantage des aides à domicile

Dans un contexte si incertain, et sous la menace des risques de contagion, les services d'auxiliaires de vie à domicile s'imposent comme une excellente alternative pour prendre soin au mieux de nos personnes âgées. Chez lui, le senior n'est pas exposé au risque de transmission d'une résidence, ni au risque qu'un protocole de prévention ne soit pas respecté par un visiteur du centre d'accueil pour personnes âgées ou vulnérables. Les aides à domicile sont essentielles pour la prise en charge des personnes à risque face au coronavirus, car elles s'occupent individuellement de leurs besoins fondamentaux dans le respect des mesures de prévention, tels que l'hygiène ou la nourriture, et font même les courses et les achats nécessaires pour les empêcher de sortir de leur domicile. Dans résidences Ehpad, l'attention accordée aux patients peut se voire affectée en cas de pic de contagion. Une aide à domicile accordera toute son attention au bénéficiaire dont elle prend soin, tout en respectant des gestes barrières et des protocoles spécifiques. 

 

 

2. Comment protéger nos aînés dans le contexte actuel ?

 

La population des personnes âgées de plus de 65 ans, ainsi que les individus en situation de perte d'autonomie, représentent le public le plus vulnérable face à l’épidémie de Covid-19. En France, plus de  60% des personnes âgées en perte d’autonomie vivent  à  leur domicile. Il est donc nécessaire de continuer à leur prodiguer les soins dont ils ont besoin, tout en respectant des gestes barrières et des protocoles de prévention afin d'éviter tout risque de contamination par le coronavirus SRAS-CoV-2.

 

2.1. Les gestes à appliquer au quotidien

Le gouvernement a mis en place une série de recommandations que le personnel de santé et le personnel social doivent suivre pour intervenir et réaliser des soins au domicile des personnes âgées ou vulnérables. Recommandées depuis le début de la pandémie , ces mesures n'en sont pas moins essentielles aujourd'hui. Le respect des gestes barrières et des mesures de précautions sanitaires est essentiel pour préserver nos aînés d'une contamination extérieure. Ainsi, les auxiliaires de vie qui interviennent au domicile des personnes âgées respectent scrupuleusement les recommandations du ministère de la Santé: 

  • lavage des mains régulièrement avec de l'eau et du savon, 
  • bon usage du masque de protection pour les soins et la compagnie des personnes âgées
  • une utilisation correcte et adaptée des gants

 

2.2 Les protocoles appliqués par les auxiliaires

Les aides à domicile de Cuideo sont des auxiliaires professionnels qualifiés et expérimentés, qui sont formés aux protocoles et aux ressources de prévention mises en place spécifiquement par Cuideo pour le soin des personnes âgées dans ce contexte épidémique. Ainsi, le personnel sélectionné par Cuideo pour prendre soin de vos proches respectera des règles essentielles d'observation pour protéger et prévenir une infection chez votre parent : en cas d'apparition de symptômes (fièvre, toux sèche, difficulté à respirer, malaise général...), les auxiliaires s'abstiendront de se rendre au domicile de votre parent. D'autre part, ils seront extrêmement vigilants à l'état de santé et à l'apparition d'éventuels symptômes chez le bénéficiaire. Si des symptômes de coronavirus sont observés chez une personne âgée, les aides à domicile de Cuideo suivent un protocole préétabli : 

  • elles avertissent immédiatement les services de santé régionaux 
  • elles continuent d'assister et de fournir des soins à domicile jusqu'à ce que les services de santé garantissent la prise en charge correcte du bénéficiaire dans le centre hospitalier.
  • elles sont ensuite placées en quarantaine à leur domicile , et immédiatement remplacées le temps de leur isolement

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

1 votes avec une note moyenne de 5.