Publié le 04/05/2021

Il n'est pas toujours facile  de communiquer avec une personne âgée lorsque celle–ci perd son audition en vieillissant. Bien souvent, le senior qui entend mal est mis à part ou s'exclut lui-même de la conversation. Il est très important de savoir établir une bonne communication avec les personnes âgées atteintes de surdité, pour leur permettre de continuer à vieillir en bonne santé. Cuideo vous livre quelques conseils pour établir une bonne communication avec les personnes malentendantes.

 

photo

 

 

Les capacités auditives diminuent inévitablement avec l’avancée dans l'âge. De nombreux seniors perdent peu à peu leur audition, et il devient alors difficile pour eux d'échanger et de communiquer correctement avec les autres. Les personnes âgées qui entendent mal vont mal comprendre ce que les membres de leur famille veulent leur dire, cela provoquera des quiproquos et des malentendus, qui pousseront bien souvent le senior à se replier sur lui même et à ne plus tenter de communiquer.

Il existe pourtant des solutions simples et de bonnes habitudes à prendre pour permettre de maintenir une conversation fluide et efficace avec une personne âgée qui perd son audition.

 

Captez l'attention de l'interlocuteur

Pour bien communiquer avec une personne sourde ou malentendante, il faut avant tout s'assurer de capter son attention : l'avertir que l'on va s'adresser à elle en lui touchant le bras par exemple, ou en faisant un geste pour lui spécifier que l'on a un message à lui communiquer. Pour rendre l'échange plus facile, positionnez-vous bien en face de la personne concernée, pour établir une communication en face à face, sans obstacle au milieu qui pourrait faire interférence.

Pensez toujours à bien regarder la personne dans les yeux, et ne commencez surtout pas à lui parler lorsque vous êtes dans son dos ou dans une autre pièce : rappelez-vous que vous devez toujours vous placer bien face à elle avant de parler.

 

Adaptez votre manière de parler

Il vous faudra adapter votre manière de communiquer pour vous adresser à une personne malentendante : adaptez votre message, votre communication non verbale,.... Allez à l’essentiel : formulez clairement votre message ou votre question, sans vous perdre dans de longues explications, qui pourraient faire perdre le fil de votre demande à l'interlocuteur. Préférez l'utilisation de phrases courtes, qui permettront à la personne malentendante de mieux assimiler vos paroles. Les sourds et les malentendants peuvent être perturbés ou ne plus comprendre la conversation si vous utilisez des phrases à rallonges, des périphrases ou de trop longues explications.

 

Adaptez votre ton et votre prononciation

Face à une personne sourde ou malentendante, rien ne sert de crier... En effet, notre tendance naturelle est de forcer le niveau de la voix lorsque l'on est en face d'un interlocuteur âgé qui n'entend pas. Or, crier n'est pas la bonne solution pour se faire entendre. Bien souvent, le ton de la voix devient désagréable, voire agressif, et ne permet pas d'entendre distinctement les mots prononcés. Pour s'adresser à une personne souffrant d'un quelconque handicap auditif, choisissez plutôt de parler bien clairement et sur un ton calme, en pensant à bien articuler les mots pour que votre interlocuteur puisse lire sur vos lèvres sans difficultés. De même, évitez d'utiliser des abréviations ou des termes trop familiers qui représenteraient un obstacle à une bonne compréhension.

 

Utilisez le paralangage

Pour communiquer, il n'y a pas que la parole. Les gestes et le regard sont des vecteurs de communication qui aident à faire passer votre message comme les émotions qui l'entourent. Vous pouvez utiliser des gestes pour compléter votre discours et aider à la compréhension. De même, les yeux peuvent appuyer vos phrases et transmettre le ton juste et les émotions ressenties.

 

Établir une relation de confiance

Enfin, pour mettre en place une communication fluide et efficace avec une personne âgée atteinte de problèmes de surdité, il faut la mettre en confiance. Nos aides à domicile chercheront à établir une relation de confiance entre elles et le bénéficiaire malentendant, pour que ce dernier se sente à l'aise avec l'intervenant, et qu'il n'ait pas peur ni se sente mal à l'aise pour communiquer. Cette relation, pour être solide, s'établit avec le temps : chaque personne âgée est différente et il faut respecter le temps nécessaire à chacun pour se sentir en confiance. Dans un premier temps, vous pouvez essayer de créer des liens avec le bénéficiaire, et d'échanger avec lui à travers des jeux de société ou des activités qui l'intéressent. L'écoute et la patience sont les maitres mots pour permettre à une personne âgée malentendante de se sentir à l'aise pour s'exprimer. Lorsque la communication verbale est compliquée, le toucher est un contact humain qui rassure et réconforte une personne âgée. Une main posée sur son bras est une manière de dire "je suis là, ne t'en fais pas", et de faire comprendre à la personne qu'elle peut prendre le temps de s'exprimer, qu'elle sera écoutée.

 

Consultez le médecin

La dégradation de la capacité auditive est un phénomène courant et habituel chez les personnes âgées. Selon les personnes, cette perte d'audition peut intervenir tard, alors que la personne souffre de diverses pathologies liées à l'âge qui la rendent plus ou moins dépendante. Dans d'autres cas, la surdité survient tôt, alors que le senior est encore totalement indépendant et autonome. Dans tous les cas, il faut consulter son médecin traitant qui vous conseillera et vous orientera vers un spécialiste de l'audition.

Après avoir réalisé les examens de vérification nécessaires, il sera en meure de vous proposer une solution auditive adaptée à la situation de votre proche âgé. Il existe aujourd'hui différents types de matériel auditif, qui s'adapte à tous les âges et à tous les types de surdités. Ces prothèses permettront a la personne âgée d'amplifier les sons, et de se sentir moins coupée des autres.

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.