Publié le 27/11/2020

Savoir comment réagir en cas d'accident ou d'urgence médicale permet de protéger vos proches. Face à une crise cardiaque, un étouffement ou une chute, une intervention rapide peut sauver des vies. Connaissez-vous les accidents les plus fréquents chez les personnes âgées, et les réactions à avoir pour leur venir en aide ?

chute

En cas d'accident, qui appeler ?

En cas d'accident, il faut tenter de porter secours à la personne âgée le plus rapidement possible en pratiquant les gestes de premiers secours, et également alerter les services médicaux d'urgence pour qu'ils puissent intervenir le plus rapidement possible.

  • Le 15 correspond au SAMU : c'est le numéro à contacter pour toute urgence médicale, qu'il s'agisse d'une blessure, d'un arrêt cardio-respiratoire, d'incidents ou de malaises nécessitant une intervention médicale à domicile.
  • Le 18 correspond aux pompiers : à contacter en cas d'accident grave, d'accident de la route, d'incendie ou de risque d'explosion.
  • Le 112 est un numéro qui centralise tous les appels d'urgence, et les répartit aux services d'intervention correspondants.

 

Accidents domestiques de personne âgée

En cas de chute

Avec l'âge, la coordination et l'équilibre du corps changent, et l'agilité diminue. Les seniors ont donc davantage de risques de perdre l'équilibre et de tomber qu'un adulte plus jeune. Pourtant les personnes âgées sont particulièrement vulnérables aux chutes, qui peuvent leur provoquer des fractures et des séquelles importantes.

En cas de chute d'une personne âgée, ayez les bons réflexes :

  • Évaluez rapidement la situation : vérifiez si la personne âgée est blessée, si elle est consciente ou non. Demandez lui si elle a mal et si elle est capable de bouger.
  • Si la personne n'est pas blessée, vous pouvez l'aider à se relever avec précaution en prenant appui sur vous, en vous aidant éventuellement d'une chaise.
  • Si la personne ne peut pas se relever ou que vous n'êtes pas en capacité de l'aider à se remettre debout, contactez les services d'urgences, et rassurez la victime en attendant l'arrivée des secours, en lui parlant tranquillement.

 

Les gestes qui sauvent d'une fausse route

Si vous êtes aidant d'un senior, il est important de savoir comment réagir pour porter secours à une personne âgée en cas de fausse route. Lorsqu'une personne avale de travers, sa tranchée est obstruée par un aliment (parfois même par un corps liquide) qui aurait dû passer par l'œsophage, provoquant ainsi un manque d'air, une impossibilité de parler et un étouffement.

Dès que vous détectez que la personne âgée fait une fausse route, vous devez immédiatement contacter les secours puis effectuer les gestes qui peuvent sauver, si l'intervention est rapide, de ce type d'étouffements. Positionnez-vous derrière la personne pour pratiquer la manœuvre de Heimlich : passez vos bras autour de la victime, positionnez votre poing entre son nombril et son sternum. Placez votre autre main par dessus pour effectuer des mouvements vers vous et vers le haut pour expulser l'aliment coincé.

 

Crise cardiaque : comment réagir ?

Avec le vieillissement, le muscle cardiaque s'affaiblit et certaines maladies liées à l'âge, comme l'hypertension artérielle ou l'insuffisance coronarienne, fatiguent encore davantage le cœur. En France 15% des seniors de plus de 80 ans décèdent chaque année d'un arrêt cardiaque.

Vous devez donc connaître les gestes de premiers secours en cas d'arrêt cardiaque d'une personne âgée. La maîtrise de ces gestes et une intervention rapide permettent de maintenir la personne en vie en attendant l'arrivée des équipes médicales d'urgence. Certains signes avant-coureurs peuvent annoncer une crise cardiaque de personne âgée. Soyez particulièrement attentif si la personne ressent un ou plusieurs de ces symptômes :

  • des palpitations ou des accélérations du rythme cardiaque,
  • des difficultés respiratoires,
  • des gonflements des articulations
  • des vertiges
  • une fatigue anormale

 

Que faire en cas d'arrêt cardiaque d'une personne âgée ?

Face à un arrêt cardiaque ou à un arrêt respiratoire de personne âgée, il faut immédiatement prévenir les secours, et démarrer un massage cardiaque au plus vite. Si vous ne connaissez pas les gestes de premiers secours, essayez tout de même de relancer le cœur de la victime en effectuant des pressions régulières avec vos deux mains placées sur son thorax. Si vous n'intervenez pas, les chances de survie de la personne diminuent de 10 à 12% chaque minute.

Si vous êtes sur la voie publique, demandez s'il y a un défibrillateur installé à proximité : ces appareils ont une utilisation plutôt simple et sont à la portée de tous pour sauver des vies en cas de malaise cardiaque dans la rue ou dans un lieu public.

 

En tant qu'aidant familial ou qu'aide à domicile, connaître les bons gestes pour porter secours à une personne âgée est l'assurance d'être en mesure de tout tenter si une telle situation devait se produire devant vos yeux. Vous pouvez effectuer une formation de quelques heures auprès de la Croix Rouge afin d'être familiarisé à ces gestes qui sauvent.

 

 

 

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

1 votes avec une note moyenne de 5.