Publié le 10/09/2020

La communication avec les autres est indispensable à tout âge de la vie pour tisser des liens et pour se faire comprendre. Au fil du temps, nos capacités à nous exprimer et à communiquer diminuent, et les différences entre générations peuvent aussi limiter les échanges. Pour dialoguer avec des personnes âgées, il faut savoir s'adapter à leurs particularités, et trouver le bon ton pour être compris sans les vexer.

photo

Il est très important de savoir adapter sa communication pour pouvoir maintenir la relation avec nos proches en âge avancé, mais aussi pour les aider à conserver leur bien-être et leur santé. La communication avec les autres stimule en effet les fonctions cognitives des seniors et améliore leur qualité de vie en les préservant de l'isolement. Une personne qui ne parle pas et qui n'arrive plus à dialoguer avec les autres va rapidement se renfermer sur elle-même et s'isoler. Il est aussi indispensable de savoir parler aux personnes âgées pour comprendre leurs besoins.

Cuideo vous livre quelques conseils essentiels pour bien communiquer avec une personne âgée :

 

1. Prendre en considération leurs pathologies

Pour établir une bonne communication avec une personne âgée, il faut prendre en compte les différentes pathologies causées par le vieillissement qui peuvent affecter ses capacités à comprendre et à se faire comprendre.

La dégradation et la perte de l'audition, de la vue et de la mémoire causées par le vieillissement sont les principaux obstacles à une communication fluide avec les personnes âgées. Dans le cas de certains troubles de la fonction cognitive, tels que la maladie d'Alzheimer ou d'autres types de démence, la communication devient plus difficile : les pathologies affectent la mémoire ou la parole, et les sujets ne se souviennent plus de certains mots par moment.

 

2. Éviter de parler avec condescendance

En revanche, tous les seniors n'ont pas forcément de problèmes cognitifs ou auditifs. Il convient d'adapter son message et sa façon de l'adresser à son interlocuteur. Des différences générationnelles existent, et il est donc nécessaire d'ajuster le ton de la communication. Mais il faut néanmoins savoir s'adresser à une personne âgée sans condescendance et sans l'infantiliser,  pour éviter de la vexer. Respecter les personnes âgées, c'est les traiter d'égal à égal tout en considérant leurs particularités. Une communication saine et effective avec une personne âgée doit se faire avec respect et sans infantilisme.

 

3. Adapter sa voix

L'aidant doit adapter le ton de sa voix et bien articuler ses mots pour se faire comprendre. Il faut parler le plus clairement possible en direction de la personne âgée, sans obstacles intermédiaires pour pouvoir garder le contact visuel. Le volume de la voix est important, mais il faut savoir le doser selon les besoins de la personne. Parler à une personne âgée ne signifie pas crier.

 

4. Faire des phrases simples

Lorsqu'un aidant s'adresse à une personne âgée, il doit utiliser des formules et des structures de phrases simples et précises pour éviter de confondre la personne. N'hésitez pas à reformuler ou à poser des questions si vous avez l'impression qu'elle n'a pas compris. Pour les seniors présentant des troubles cognitifs, il faut choisir des phrases courtes pour les aider à maintenir la conversation, et être patient en cas d'oubli de mots, pour éviter les frustrations.

 

5. Choisir le bon environnement

L'ambiance et l'environnement dans lesquels se déroule la conversation sont très importants. Assurez-vous d'être dans un lieu calme où il y a peu de bruit et de distractions. Cela aidera la personne âgée à se concentrer sur la conversation. Si l'environnement est trop bruyant, mieux vaut se déplacer vers un lieu plus silencieux pour maintenir la conversation avec la personne âgée.

 

6. Être patient et sourire

Mettre en place une bonne communication avec une personne d'âge avancé nécessite du temps et de la patience. La famille peut parfois se sentir frustrée de ne pas arriver à établir une communication efficace. Il est important de rester calme et de transmettre de la tranquillité. La patience est la clé pour communiquer avec une personne âgée. N'oubliez pas non plus de sourire : le sourire fait preuve de compréhension et il rassure. Le langage non-verbal (une caresse, un sourire,..) est bien trop souvent sous-estimé pour communiquer avec les seniors et les rassurer.

 

7. Choisir les bons sujets de conversation

Choisissez des sujets de conversation sur lesquels la personne âgée puisse s'exprimer facilement, pour qu'elle ne se sente pas exclue de la conversation, et formulez des questions simples pour qu'elle se sente à l'aise. Il faut s'intéresser à ses centres d'intérêt et choisir des sujets de conversation qui facilitent les échanges verbaux.

Votre parent a besoin de communiquer avec ses semblables, mais gardez à l'esprit que ses capacités de communication peuvent être plus ou moins altérées selon ses pathologies. Il faut donc éviter de passer trop rapidement d'un sujet de conversation à l'autre, et être patient avec lui.

 

Au fur et à mesure des années, les personnes perdent peu à peu leurs interactions sociales, et la solitude devient le plus grand ennemi de nos aînés. Les aides à domicile de Cuideo sont des experts dans l'accompagnement des personnes âgées et savent comment maintenir une bonne communication avec eux pour garantir leur bien-être et leur sécurité. Avec Cuideo, vos proches ne seront plus seuls : nos auxiliaires de vie les accompagnent dans leurs démarches quotidiennes et leur tiennent compagnie lorsque vous n'êtes pas là.

 

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

5 votes avec une note moyenne de 3.8.