Publié le 24/11/2020

Le sommeil est un besoin physiologique indispensable à l'être humain. Un sommeil réparateur est essentiel pour une bonne récupération physique et mentale. Cependant avec l'âge la qualité et les cycles du sommeil changent et le vieillissement peut engendrer différents troubles du sommeil. Environ 40% des personnes de plus de 75 ans se plaignent de troubles du sommeil. De bonnes habitudes quotidiennes permettent de freiner ces problèmes et de favoriser un meilleur sommeil chez les personnes âgées.

photo

 

Sommeil et seniors

Le sommeil change au cours de la vie et s'adapte aux différentes phases physiologiques de l'Homme. La Sleep  Fondation, un organisme expert dans l'étude du sommeil, a défini une grille qui estime le besoin en sommeil nécessaire pour être en bonne santé en fonction de chaque tranche d'âge. Pour les personnes de plus de 65 ans, le besoin en sommeil serait de 7 à 8h par nuit, la même quantité que pour les adultes et les jeunes adultes. Si la durée de sommeil ne change pas, la qualité du sommeil est en revanche modifiée : avec le vieillissement, le sommeil des personnes âgés a davantage de possibilités d'être perturbé ou d'être moins réparateur.

D'autre part, la relation entre vieillissement et sommeil est d'autant plus accentuée avec les modifications des habitudes quotidiennes qui découlent de la vieillesse. Avec la cessation de l'activité professionnelle et la diminution progressive des activités sociales, les seniors tendent à être moins actifs, davantage casaniers, et à ne pas suivre de rythme de vie qui les aiderait à réguler leur sommeil.

 

Personne âgée qui dort beaucoup la journée

Avec ces changements de rythmes et le manque d'activité, de nombreuses personnes d'âge avancé dorment beaucoup en journée, et font des siestes qu'elles ne faisaient pas nécessairement avant. Il convient alors de se demander pourquoi une personne âgée dort-elle beaucoup ? En effet, une personne âgée qui dort beaucoup peut avoir un besoin ponctuel de récupération suite à une maladie par exemple, ou à un dérèglement horaire.

Mais si une personne âgée prend l'habitude de dormir de nombreuses heures en journée, elle peut souffrir d'hypersomnie, un trouble du sommeil qui peut être révélateur d'autres pathologies plus graves. On reconnaît un sommeil non-réparateur lorsqu'un senior qui dort plus de 8 heures se sent malgré tout épuisé et a envie de dormir en journée. Il convient de consulter un médecin qui pourra poser un diagnostic et proposer des solutions adaptées.

 

Insomnie chez les personnes âgées

L'insomnie est l'un des troubles du sommeil les plus courants. On considère qu'une personne âgée souffre d'insomnie lorsqu'elle n'arrive pas à s'endormir ou qu'elle se réveille fréquemment. Le sommeil est généralement non réparateur ou insuffisant, ce qui entraine dans la journée des moments de somnolence, des altérations de la concentration et des changements d'humeur liés à ce manque de sommeil. Une personne âgée qui ne dort pas la nuit,  compensera le manque de sommeil en journée.

L'insomnie peut être de courte durée ou chronique. Essayez  de discuter avec la personne âgée pour déceler d'éventuelles angoisses ou douleurs qui pourraient être une source de stress à l'origine des problèmes d'endormissement le soir. Une personne âgée agitée la nuit ne parviendra pas à atteindre un sommeil réparateur ; parler avec elle de ses préoccupations permet parfois de la rassurer. Si l'insomnie persiste, le recours à l'avis d'un professionnel de santé est nécessaire afin de déceler des causes physiologiques.

 

Solutions pour le sommeil des seniors

L'hyper-somnolence et le sommeil diurne dus à l'insomnie expliquent en partie pourquoi les personnes âgées dorment beaucoup. Selon la Haute Autorité de Santé (HAS), un tiers des personnes âgées de plus de 65 ans, soit près de 3,5 millions de personnes, et près de 40% des plus de 85 ans consomment de façon régulière des somnifères (benzodiazépines et médicaments similaires) afin de palier ces principaux troubles du sommeil. Si les médicaments s'imposent comme un remède pour dormir une personne âgée rapidement, ils ne traitent pas les causes du problème : seuls 10 à 20% des consultations pour troubles du sommeil chez les personnes âgées nécessiteraient ces traitements. La HAS avertit que la durée d’exposition moyenne constatée aux somnifères est de 7 mois, alors que la durée de prescription maximale recommandée est de 30 jours.

Nos seniors ont besoin de dormir et de se reposer de la manière la plus naturelle possible, en autorégulation. Pour cela, vous pouvez mettre en place avec une aide à domicile des nouvelles bonnes habitudes pour rythmer la journée de votre parent et ainsi favoriser la construction d'un cycle de sommeil réparateur :

 

  • Mettre en place des habitudes quotidiennes : la meilleure manière de réguler le sommeil chez une personne âgée est de lui faire suivre un rythme quotidien avec des heures de lever et de coucher régulières, une alimentation équilibrée également à heures fixes, et un minimum d'activité physique en journée.

 

  • Exposition à la lumière : Le cycle naturel du soleil aide à réguler le sommeil : dès le matin, ouvrez les volets pour faire entrer la lumière dans la chanbre et dans tout le domicile. En journée, exposer la personne âgée à la lumière du jour autant que possible, lors de promenades ou de sorties pour des courses.

 

  • Gardes de nuit : Si votre proche âgé ou dépendant a un sommeil agité et nécessite une attention particulière, l'idéal est de recourir à une aide à domicile qualifiée qui effectuera une garde de nuit. Consultez ici les solutions adaptées proposées par Cuideo.

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.