Publié le 10/11/2020

Le port du masque est essentiel pour protéger nos aînés du coronavirus. Cuideo se penche sur les spécificités du port du masque chez les seniors accompagnés.

masque corona

L'urgence sanitaire liée à la crise du coronavirus a nécessité la mise en place d'un certain nombre de mesures gouvernementales destinées à protéger les personnes et à freiner au maximum la propagation du virus. En France le port du masque est obligatoire en extérieur dans les lieux publics.

Recommandations d'utilisation des masques pour les seniors

Le gouvernement français précise que les personnes accompagnées qui ne sont pas en mesure de porter le masque "du fait de leur handicap, de leur déficience ou de leur pathologie sont exonérées de cette obligation". L'auxiliaire de vie doit être particulièrement vigilant au bon respect des mesures de distanciation avec les personnes âgées ou dépendantes qui ne peuvent pas porter de protection des voies respiratoires, et toujours être bien protégé lors de soins en contact rapproché avec le senior.

Dans tous les autres cas, il faut s'assurer que la personne âgée porte bien son masque lors de promenades ou de proximité avec d'autres personnes.

Comment bien mettre un masque à une personne âgée ?

Il est recommandé d'utiliser de préférence les masques chirurgicaux ou les masques de type FFP2 pour les personnes âgées.

Pour mettre un masque à un senior :

  • Se laver les mains à l'eau et au savon avant de toucher le masque.
  • Prendre le masque par les lanières, le placer sur le visage et mettre les élastiques derrière les oreilles. Vous pouvez utiliser une extension en plastique ou en tissu pour plus de confort si les lanières élastiques gênent la personne, ce qui vous permettra d'attacher le masque derrière la tête.
  • Le masque chirurgical doit être positionné la face blanche contre le visage, et la face colorée vers l'extérieur.
  • Bien déplier le masque pour qu'il recouvre le nez, la bouche et le menton.
  • Ajuster le masque en pinçant avec l'index l'arrête située au niveau du nez pour que le masque soit bien positionné.
  • Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains.

 

Comment bien utiliser le masque pour une personne âgée ?

Avec des lunettes :

Beaucoup de personnes âgées portent des lunettes de vue et peuvent être gênées par l'effet buée provoqué par le port du masque. Vous pouvez éviter cela grâce à quelques astuces :

  • Bien ajuster le masque au niveau du nez, pour qu'il soit bien plaqué à la peau
  • Laver les lunettes avec de l'eau savonneuse, ou utiliser un produit antibuée permettra de déposer une couche sur les verres optiques qui empêchera la formation de buée
  • Placer un mouchoir en papier plié entre le masque et la peau au niveau de l'arrête du nez : il absorbera l'humidité

 

Durée d'utilisation :

Les masques chirurgicaux doivent être changés toutes les 4 heures. Pour les masques filtrants de type FFP2, la durée d'utilisation peut varier de 4 à 8 heures. L'ancien masque doit être immédiatement jeté à la poubelle.

 

L'importance du port du masque obligatoire pour les seniors

Masque obligatoire : à partir de quel âge ?

Pas toujours facile pour les familles de s'y retrouver parmi toutes les informations et les mesures changeantes liées à la crise sanitaire. Une question se pose dans les foyers : à partir de quel âge doit-on porter le masque ? Sachez qu'en France, le port du masque est obligatoire dès l'âge de 11 ans dans tous les lieux publics clos. On considère en effet qu'à cet âge-là un enfant est capable de porter correctement le masque comme un adulte. L'Organisation Mondiale de la Santé recommande même le port du masque dès l'âge de 6 ans.

Il est important de surveiller la bonne mise en place du masque d'un enfant en contact avec une personne âgée.

 

Port du masque pour les professionnels des services à domicile

Le port d’un masque chirurgical est obligatoire pour tous les professionnels des  services d'aide à domicile intervenant auprès de personnes âgées ou dépendantes. En contact direct avec la population la plus vulnérable face au virus, et parfois même seul contact de ces personnes qui ne voient même pas leur famille durant la crise sanitaire, les auxiliaires de vie ont la responsabilité d'assurer en permanence la protection de la personnes soignée. Le port du masque doit être strictement respecté au domicile du bénéficiaire, et un certain nombre de gestes barrières et de précautions doivent être respectés.

Retrouvez ici les recommandations du ministère de la Santé pour l'utilisation des masques pour les professionnels en contact avec les personnes âgées ou dépendantes.  

Cuideo a mis en place un protocole spécial d'intervention qui est appliqué par toutes nos aides à domicile :

  •  Les aides à domicile doivent se laver régulièrement les mains avec de l'eau et du savon, ou du gel hydroalcoolique
  •     Porter en permanence un masque de protection des voies respiratoires. Lorsque le masque doit être retiré pour manger par exemple, l'auxiliaire doit se maintenir à deux mètres de la personne âgée
  •     Éviter de se toucher le nez, les yeux ou la bouche durant l'intervention à domicile
  •     En cas d'éternuement, le faire dans un mouchoir ou dans le coude
  •     Toujours maintenir une distance avec la personne soignée, et en cas de contact rapproché toujours porter le masque et se laver les mains avant et après
  •     Maintenir le domicile du bénéficiaire bien ventilé
  •     Accentuer le nettoyage et la désinfection des surfaces les plus touchées avec les mains, et des surfaces de traitement des aliments
  •     Changer quotidiennement de vêtement pour se rendre au domicile du bénéficiaire
  •     Laisser les chaussures à l'extérieur et utiliser une autre paire pour l'intérieur du domicile
  •     Il leur est recommandé de se couper les ongles courts, et d'éviter de porter des bijoux ou des accessoires aux poignets
  •     Si l'aide à domicile présente des symptômes associés au Covid-19, elle ne doit pas se rendre au domicile du bénéficiaire, et prévenir immédiatement les équipes de Cuideo
  •     L'aide à domicile doit aussi être vigilant à une éventuelle contagion et détecter les premiers symptômes de Covid-19 chez un bénéficiaire

 

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.