Publié le 13/10/2020

Votre parent somnole souvent durant la journée, se dit fatigué ou est rapidement épuisé sans effort ? S'il ne souffre d'aucune pathologie particulière, alors il présente peut-être un syndrome de fatigue chronique.  Un trouble qui n'est pas à prendre à la légère : il s'agit d'une alerte du corps qui signifie qu'il faut changer ses habitudes pour protéger la santé de la personne.

Lit

Qu'est-ce que la fatigue chronique ?

La fatigue est une sensation d'épuisement et de somnolence au moindre effort qui empêche l'individu de réaliser ses tâches quotidiennes. Si la fatigue est une conséquence normale d'une période de stress ou d'activité élevée, elle devient préoccupante lorsqu'elle persiste dans le temps.

Le syndrome de fatigue chronique : diagnostic

Il est normal de ressentir de la fatigue de manière continue lorsque nous vivons une période particulièrement active ou particulièrement stressante et éprouvante sur le plan psychologique comme sur le plan physique. Néanmoins, il est important de savoir s'alerter lorsque la situation perdure sans améliorations : si une personne souffre en permanence de fatigue et de somnolence, même au réveil, et que ces symptômes perdurent dans le temps, on parle alors de syndrome de fatigue chronique ou asthénie.

Le syndrome de fatigue chronique reste cependant difficile à diagnostiquer. Les personnes souffrant de fatigue chronique éprouvent un épuisement extrême qui ne s'améliore pas avec du repos et qui s'accentue lors d'activités physiques ou cérébrales. Si le patient ressent un manque d'énergie dès le réveil, une perte de motivation et une envie permanente de se reposer, il est important de consulter un médecin qui procédera à un examen approfondi et soulèvera les bonnes questions afin de poser le diagnostic.

 

Asthénie et personne âgée

La fatigue et la baisse de tonus sont des phénomènes normaux qui apparaissent et augmentent avec le vieillissement. Il faut cependant savoir différencier un épisode de fatigue passagère, qui doit être considéré comme normal chez une personne de plus de 65 ans à certaines périodes de l'année ou dans certaines situations, d'un problème de fatigue chronique ou persistante. Quand un proche présente une fatigue anormale, par exemple dans le cas d'une personne âgée qui dort tout le temps, qui a de grandes difficultés à se lever ou à faire face aux tâches quotidiennes, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin.

Le cas particulier de la fatigue physiologique  (ou fatigue organique) est un phénomène lié à une maladie chez les personnes d'âge très avancé. Ce type de fatigue chronique est signe de fin de vie des personnes âgées en soins palliatifs. La maladie entraîne un épuisement sans effort particulier de la part du patient. Dans ces cas précis, il faut accompagner la personne avec délicatesse pour réaliser les tâches du quotidien, l'aider à exprimer les symptômes et l'aider à trouver des solutions pour adapter son mode de vie.

Les aides à domiciles sélectionnées par Cuideo sont spécialisées dans le soin et l'accompagnement des personnes âgées ou dépendantes, et sauront aménager le confort quotidien de ces personnes.

 

Les symptômes de la fatigue chronique

Le syndrome de fatigue chronique affecte notre corps et notre système neurologique. La fatigue chronique peut engendrer différents types de symptômes qui perturbent la qualité de vie du patient :

  • Épuisement sévère, physique et mental
  • Pertes de mémoire à court terme
  • Difficultés à se concentrer
  • Changements de comportements
  • Maux de tête, migraines
  • Insomnies ou sommeil non-réparateur
  • Douleurs articulaires et musculaires
  • Difficultés à prendre des décisions et à analyser des situations
  • Nodules lymphatiques sensibles
  • Perturbation de la tension artérielle
  • Vertiges, malaises

On parle de syndrome de fatigue chronique ou asthénie lorsque la personne présente au moins quatre de ces symptômes de manière continue pendant au moins six mois

 

Fatigue chronique : traitement

Même s'il n'existe pas de solution qui soit capable de traiter la fatigue chronique et de faire disparaître totalement l'asthénie d'une personne âgée, plusieurs traitements et thérapies permettent de réduire les symptômes de la fatigue chronique et d'améliorer la qualité de vie du patient.

Les solutions naturelles

Une bonne hygiène de vie est essentielle pour luter contre le syndrome de fatigue chronique chez les seniors. Le repos et le sommeil doivent être contrôlés : incitez la personne à se coucher et à se lever à des heures fixes pour réguler l'organisme. Chaque personne à un besoin en sommeil différent qu'il faut prendre en compte. La mise en place d'une routine à l'heure du coucher permettra de respecter ces horaires fixes et aidera à lutter contre l'insomnie. Il faut aussi être vigilant à ne pas basculer au contraire dans l'hypersomnie, fréquente chez les personnes très âgées. Limitez les excès de siestes et de repos durant la journée pour éviter les problèmes d'endormissement le soir.

Pour lutter contre la fatigue chronique, il est aussi recommandé de suivre une alimentation adaptée :

  • Évitez les aliments trop riches en lipides qui demanderont beaucoup d'énergie au corps pour les digérer.
  • Favoriser le poisson, les fruits et les légumes
  • la consommation d'infusions de camomille ou de valériane le soir aide à trouver un sommeil réparateur et à réduire l'anxiété.
  • Certains aliments comme le ginseng consommés en cure de plusieurs semaines peuvent avoir un effet coup de fouet et stimuler l'énergie physique et mentale.

Vous pouvez aussi orienter votre proche vers des thérapies adaptées aux personnes âgées. Le yoga et la médiation aident à réduire les symptômes de la fatigue chronique, à améliorer la concentration et le bien-être. L'acupuncture et le Tai-Chi offrent quant à eux de bons résultats pour réduire le stress et l'anxiété.

 

Les solutions pharmaceutiques

Il est possible de recourir à certains médicaments pour aider votre proche à réduire les symptômes issus de la fatigue chronique.

  • Pour lutter contre l'insomnie, un traitement à base de mélatonine peut être prescrit pour aider la personne âgée à trouver le sommeil. Il faut éviter la consommation de benzodiazépines qui peuvent provoquer une forte addiction.
  • Contre les douleurs musculaires, un traitement à base de magnésium et de cyclobenzaprine est idéal.  
  • le paracétamol et l'ibuprofène sont à privilégier en cas de migraines ou de pharyngites.
  • Si le patient présente un état dépressif prolongé, il est possible que le médecin lui prescrive des antidépresseurs.

 

Certains produits pharmaceutiques peuvent cependant avoir des effets néfastes pour le patient. Avant d'utiliser un traitement, il est très important de toujours consultez le médecin traitant qui connaît les pathologies et le passif de la personne âgée, et d'éviter l'automédication.

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

9 votes avec une note moyenne de 3.5.