Publié le 15/04/2021

La dénutrition chez les personnes âgées est une préoccupation importante et une problématique pour toutes les personnes accompagnant des seniors.

 

soutien

 

Les problèmes de dénutrition augmentent à mesure que les personnes vieillissent. Nous aborderons dans cet article les bonnes habitudes à mettre en place pour garantir le bien-être et le maintien en bonne santé des seniors.

 

Dénutrition de la personne âgée : définition

Pour fonctionner correctement et maintenir les indicateurs de santé dans les normes recommandées, il est important de fournir au corps humain tous les nutriments dont il a besoin : des protéines, des hydrates de carbone, de bonnes graisses, des vitamines et des minéraux.

Avec l'âge, le niveau et la qualité des aliments consommés au quotidien peuvent considérablement baisser.

  • D'une part pour des raisons contextuelles (baisse du niveau d'activité physique, donc baisse des besoins énergétiques et de la sensation de faim),
  • et d'autre part pour des facteurs psychologiques (tristesse, isolement) ou physiologiques (problème de déglutition, de mastication,...).

On parle de "dénutrition" lorsque le corps de reçoit pas suffisamment de nutriments à travers l'alimentation ingérée pour pouvoir assurer un fonctionnement normal de l'organisme. Cette situation peut rapidement découler sur une détérioration physique progressive de la personne, mais également une détérioration mentale qui affecte peu à peu le patient.

Lorsque l'on observe des carences ou des déséquilibres dans l'apport nutritionnel d'une personne, on parle de malnutrition. Lorsqu'il s'agit d'un déficit de l'apport énergétique et nutritionnel, on parle alors de dénutrition.

 

 

Prévenir les problèmes de dénutrition

En France, on estime que 4 à 10 % des personnes âgées de plus de 70 ans et vivant à domicile sont atteintes de dénutrition. Cette proportion s'élève entre 15% et 38% pour les personnes âgées vivant en résidence spécialisée.

La présence et la vigilance des aidants familiaux et des personnes qui accompagnent aux quotidien les seniors sont essentielles afin de prévenir et d'éviter les problèmes de dénutrition chez les personnes âgées.

 

Pour s'assurer qu'une personne âgée soigne bien son alimentation, il faut parfois l'aider à préparer sa liste de courses, à préparer ses repas, ou tout simplement manger avec elle. La solitude est en effet un facteur important de désintérêt des personnes âgées envers la nourriture. L'intervention d'une aide à domicile qualifiée permettra de redonner à votre proche âgé le goût et l'envie de cuisiner et de manger. 

Les auxiliaires de vie de Cuideo sont des intervenants professionnels à domicile qui connaissent les recommandations alimentaires pour maintenir les seniors en bonne santé. Ils prépareront de bons petits plats équilibrés pour les bénéficiaires, et sauront comment leur redonner l'envie de manger, en partageant avec eux ce moment. Les aides à domicile assurent un contrôle quotidien de l'état de santé général des personnes âgées dont elles ont la charge, ce qui permet de détecter rapidement tout problème pouvant engendrer une dénutrition.

 

Il est très important de surveiller la qualité de l'alimentation des personnes âgées. Les personnes du troisième âge doivent obtenir l'apport nécessaire en protéines, mais aussi en différents minéraux essentiels pour leur permettre de rester en forme : calcium, vitamines B, acide folique,...

 

 

Les causes et les symptômes de la dénutrition des personnes âgées

Les symptômes de la dénutrition chez les seniors

Comme expliqué précédemment, la dénutrition est une pathologie bien trop courante qui soulève différents problèmes de santé chez les personnes âgées qui en souffrent.

L'observation des symptômes suivants doit représenter une alerte ; il peut s'agir de signes avant-coureurs de dénutrition chez la personne âgée :

 

  • Perte de poids
  • Diminution de la quantité d'aliments ingérés
  • Manque d'énergie, hausse de la fatigue
  • Rétention de liquides
  • Problèmes de peau
  • Déshydratation
  • Apparition d'œdème   

 

Les causes  de la dénutrition chez les seniors

La dénutrition chez les personnes âgées est un problème de santé qui peut apparaître suite à une succession de différents facteurs. Une personne du troisième âge peut progressivement arrêter de manger et présenter des symptômes de dénutrition pour différentes raisons :

  • La prise de certains médicaments peut couper l'appétit et toute sensation de faim
  • À cause de changements liés à la vieillesse, comme la perte du goût ou de l'odorat,
  • À cause de démence de type Alzheimer
  • Les personnes âgées vivant seules peuvent peu à peu perdre l'intérêt pour la cuisine et pour les repas, par manque de motivation
  • À cause d'une alimentation peu variée, ou d'un manque d'aliments dû à une situation financière trop précaire
  • Certaines maladies comme l'ostéoporose, le diabète, la dysphagie ou encore des infections de l'estomac peuvent couper l'appétit aux seniors
  • Les affections mentales, la dépression et la dysthymie limitent également l'appétit des personnes âgées.

 

 

 

Les conséquences et risques liés à la dénutrition

La dénutrition affaiblit l'organisme de la personne âgée d'une manière générale, ce qui élève le risque de chutes, de fractures, et d'hospitalisations.

Les conséquences les plus courantes sur la santé et l'état général des seniors sont :

  • Perte de poids importante
  • Faiblesse musculaire, perte de force
  • Diminution de la masse osseuse
  • Faiblesse du système immunitaire, donc davantage exposé aux infections et maladies
  • Anémie
  • Fatigue généralisée
  • Dépression
  • Problèmes de mémoire
  • Difficulté pour soigner blessures et maux
  • Augmentation de la possibilité de souffrir d'une démence

 

Il est important de souligner que tout problème ou risque lié à un état de  dénutrition chez les personnes âgées peut s'aggraver considérablement si la personne souffre également d'autres pathologies courantes au troisième âge, qu'il s'agissent de problème de diabète, de problème cardiovasculaires ou cardiaques.

Une dénutrition sévère entraine d'importants risques pour la sante de la personnes âgée. Si l'état de dénutrition persiste ou que les indicateurs de santé sont mauvais, il faut immédiatement contacter le médecin traitant qui posera un diagnostic précis de l'état de santé de la personne et recommandera les bonnes pratiques à appliquer.

Parfois, lorsque l'alimentation et la mise en place de nouvelles habitudes quotidiennes ne sont pas suffisantes, le médecin pourra prescrire la consommation de compléments alimentaires, qui permettront de pallier le manque de vitamines et mineraux ingérés par la personnes âgée.

 

Néanmoins, si le problème est pris en charge assez tôt, la personne âgée pourra progressivement récupérer un meilleur état de santé. Le processus de récupération comprend une part d'accompagnement psychologique, afin de comprendre pourquoi la personne mange moins, et d'identifier les causes (solitude, tristesse) qui peuvent en être à l'origine. Il faut ensuite mettre en place de bons réflexes alimentaires : aider à la préparation de la liste de course, aider à la préparation des repas, proposer des menus équilibrés et variés...

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.