Publié le 09/04/2021

Dimanche, ce sera la Journée mondiale de la maladie de Parkinson, une pathologie qui toucherait plus de 200.000 personnes en France. L'âge moyen du diagnostic est autour de 60 ans, bien que les sujets âgés de plus de 70 ans sont les plus touchés. 

 

Parkinson

 

La maladie de Parkinson : qu'est-ce que c'est ?

 La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative chronique qui détruit les cellules cérébrales productrices de dopamine, des neurones impliquées dans le contrôle des mouvements et qui permettent de se déplacer de manière fluide.

Les causes de cette maladie sont inconnues et Parkinson a été déclarée comme une des maladies les plus compliquées à diagnostiquer. Aujourd’hui, elle touche déjà 6,3 millions de personnes dans le monde.

Cette pathologie est incurable ; l'adaptation du quotidien du malade est nécessaire pour pouvoir supporter la maladie. Les aides à domiciles spécialisées dans l'accompagnement des malades de Parkinson peuvent les aider à faciliter leur quotidien et à la rendre plus agréable.

 

 

Évolution de la maladie de Parkinson

Symptômes de Parkinson

Les symptômes de la maladie apparaissent de manière progressive. Pour poser le diagnostic il faut observer chez le patient au moins deux de ces trois symptômes : lenteur dans les mouvements, rigidité et tremblement aux repos.

L’évolution de la maladie de Parkinson dépend de chaque patient. Les professionnels de la santé classent les symptômes de la maladie en 4 phases, pour déterminer à quelle étape de la maladie se trouve le patient et pour être en mesure de proposer le traitement le plus adapté.

 

Première phase : Premiers signes de la maladie de Parkinson

Les parents et les proches du patient commencent à se rendre compte que la personne souffre de certains symptômes bénins de la maladie, principalement à cause des mouvements rigides et involontaires.

Les premiers symptômes ne se développent que d’un côté du corps, des difficultés de marche et des petites secousses dans l’un des membres du corps apparaissent. L’écriture devient plus petite et les jambes deviennent lourdes. La posture du patient est toujours droite et conserve son expression faciale.

 

Deuxième phase : Équilibre

La maladie poursuit son évolution. Les symptômes se propagent des deux côtés du corps et commencent à s’aggraver. Le patient éprouve une gêne, qu'il compense avec un traitement dopaminergique. Les activités quotidiennes peuvent commencer à devenir plus compliquées, mais le patient continue à maintenir son indépendance en réadaptant sa vie quotidienne.

 

Troisième phase : complications motrices

Les symptômes des stades précédents continuent d’augmenter. Des phases durant lesquelles les symptômes sont bien contrôlés s'altèrnent avec des phases où les symptômes deviennent handicapants, avec de nombreux tremblement involontaires  et une instablité motrice. Les activités quotidiennes deviennent presques impossibles à réaliser seul pour le patient, c’est pourquoi la présence d’un auxiliaire de vie est indispensable.

 

Quatrième phase : phase avancée

À ce stade, les problèmes moteurs et les difficultés intellectuelles sont permanents. Le patient a besoin d'une assistance en continu et  toutes les solutions d'adaptation de son mode de vie doivent être mises en place.

Le patient doit être assis ou couché la majeure partie de la journée et a besoin d'aide pour réaliser les tâches quotidiennes. Les difficultés d'expression sont de plus en plus accentuées.

Il est important de le mettre sous surveillance d'une tierce personne aussi bien la journée que la nuit. Cuideo vous propose des solutions d'accompagnement à domicile sur mesure adaptées à votre situation.

 

 

Journée mondiale de la maladie de Parkinson 2021

Les Journées Mondiales dédiées à des maladies spécifiques permettent de mettre en lumière certaines pathologies afin d'informer la population mais aussi de transmettre de l’espoir et du soutien aux malades et à leurs proches.

La Journée mondiale de Parkinson est célébrée le 11 avril. L’Organisation mondiale de la Santé a fixé cette date parce qu’elle coïncide avec la naissance du Dr James Parkinson qui souffrait de la maladie et a décrit ses symptômes en 1817. Cette journée a pour objectif de diffuser des informations sur la maladie de Parkinson (évolution, traitement, symptômes...) et de sensibiliser le public à cette maladie et à ses conséquences sur les personnes touchées.

Chaque année à l'occasion de la Journée mondiale de Parkinson le 11 avril, des sorties, des conférences et des rencontres sont proposées pour que les familles puissent échanger. Cette année, pandémie oblige, l'événement se tient en ligne. L'association France Parkinson vous propose de suivre en direct la rencontre "Mieux vivre avec la maladie de Parkinson". 

Samedi 10 avril, de 09h30 à 18h, vous pourrez suivre des conférences, des débats et des animations "riches en informations et conseils pour améliorer le quotidien des personnes malades et de leurs proches aidants". L'événement est gratuit et sans inscription, il vous suffit de vous rendre sur la plateforme du Grand direct  pour visionner les tables rondes et assister aux parcours de soins.

 

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.