Publié le 02/03/2021

Des travaux d'adaptation du lieu de vie sont nécessaires pour pouvoir bien vieillir à son domicile. Ces solutions doivent faciliter la vie et assurer la sécurité des personnes âgées au sein de leur foyer. Cuideo vous parle aujourd'hui des aides existantes pour financer ces aménagements du domicile.

 

maison

 

 

La grande majorité des Français souhaitent pouvoir vieillir chez eux, et éviter une installation en résidence en cas de perte d'autonomie. Le maintien à domicile peut être envisagé grâce au soutien de la famille et l'intervention d'aides à domicile, qui peuvent les accompagner dans certaines tâches quotidiennes.

Un bon aménagement de l'espace de vie est également très important pour permettre à nos aînés de rester chez eux en sécurité, en évitant les chutes et les accidents. Selon les données de Santé Publique, environ 450 000 personnes de plus de 65 ans sont victimes d’une mauvaise chute chaque année en France. Le taux de mortalité par chute est particulièrement élevé chez les personnes de 85 ans et plus. D'où l'importance de bien adapter l'habitat aux nouvelles nécessités de nos aînés.

 

 

L'ANAH

L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) est un organisme public qui améliore "l’état du parc de logements privés existants pour lutter contre les fractures sociales et territoriales". L'ANAH octroie des aides financières pour permettre aux personnes aux faibles revenus de rénover leur habitat. Le programme de l'agence baptisé "Habiter facile" s'adresse aux personnes âgées ou handicapées qui ont besoin de réaliser des aménagements de leur foyer pour l'adapter à leur maladie ou à leur perte d'autonomie. Cette subvention peut financer par exemple l'installation d'un monte-escalier électrique, d'éléments de sécurité pour la salle de bains ou le changement de la baignoire pour la douche.

 

À combien s'élève le montant de l'Anah ?

L'aide financière octroyée par l’Agence nationale de l’habitat dépend du niveau de ressource du demandeur.

  • Les personnes aux revenus classés comme "modestes" selon le barème de l'Anah pourront obtenir une subvention correspondant à 35% du montant hors taxe des travaux à réaliser, dans la limite de 7.000 euros.

 

  • Les personnes aux revenus classés comme "très modestes" selon le barème de l'Anah pourront obtenir une subvention correspondant à 50% du montant hors taxe des travaux à réaliser, dans la limite de 10.000 euros.

 

Qui peut demander une aide à l'Anah ?

Pour pouvoir recevoir une subvention de la part de l'agence nationale de l'habitat pour financer vos travaux d'adaptation, vous devez justifier de revenus inférieurs à un certain seuil. Le programme Habiter facile est en effet destiné à venir en aides aux foyers les plus fragiles.

 

  • Sont considérées comme personnes aux revenus "modestes", les demandeurs dont les revenus annuels ne dépassent pas le plafond maximum de 25.068 euros en Île-de-France, et de 19.074 euros en région. Pour un foyer composé de deux personnes, le plafond maximal de revenus est fixé à 36.792 euros en Île-de-France, et à 27.896 euros en région.

 

  • Sont considérées comme personnes aux revenus "très modestes", les demandeurs dont les revenus annuels ne dépassent pas le plafond maximum de 20.593 euros en Île-de-France, et de 14.879 euros en région. Pour un foyer composé de deux personnes, le plafond maximal de revenus est fixé à 30.225 euros en Île-de-France, et à 21.760 euros en région.

 

Vous pouvez réaliser votre demande d'aide en ligne directement sur le site de l'Anah.

 

 

L'APA

L'Allocation Personnalisée d’Autonomie est une aide financière universelle versée par les départements aux personnes de plus de 60 ans. Elle sert à payer (en totalité ou en partie) les dépenses nécessaires pour vous permettre de rester à votre domicile. Cette subvention représente un double intérêt pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.

L'APA peut servir à financer les services d'une aide à domicile professionnelle pour intervenir au quotidien et aider la personne âgée dans différentes tâches. La subvention peut également être destinée à financer des aménagements et des travaux pour permettre le maintien de la personne âgée à son domicile, qu'il s'agissent de travaux d'adaptation de la salle de bain ou des escaliers, ou de simples aménagements comme la pose de volets automatisés ou une amélioration de l'éclairage.

 

Qui peut demander l'APA ?

L'APA est attribuées par les départements aux personnes qui remplissent les conditions suivantes:

  • Personne de plus de 60 ans
  • Les personnes résidant en France depuis au moins 3 ans
  • Les personnes en situation de dépendance.
  • Le niveau de dépendance est défini selon la grille AGGIR, qui est compris entre le GIR 1 et le GIR 6 (les GIR 5 et GIR 6 n’ont pas accès à l’APA).

 

Les équipes d'experts de Cuideo vous informent, vous conseillent et vous accompagnent dans vos démarches administratives comme la demande d'APA. Contactez nos conseillers au 01.88.24.67.21.

 

 

Le crédit d'impôt

Vous pouvez bénéficier un crédit d'impôt si vous réalisez des dépenses pour équiper le logement d'une personne âgée ou handicapé. Il peut s'agir de :

 

  • travaux destinés à faciliter l'accessibilité de la personne âgée ou handicapée (installation d'éviers à hauteur réglable, de barres de maintien ou d'appui...).

 

  •  travaux d'adaptation du logement à la perte d'autonomie ou au handicap  (portes coulissantes, revêtement de sol antidérapant,..). Dans ce cas, le demandeur doit soit posséder une pension d'invalidité d'au moins 40 %, soit une carte mobilité inclusion, soit souffrir d'une perte d'autonomie donnant droit à l'allocation personnalisée d'autonomie.

 

À combien peut s'élever le crédit d'impôt ?

Le crédit d'impôt accordé pour l'aménagement du domicile aux besoins d'une personne âgée est de 25 % du montant des dépenses engagées dans les réformes.

Le montant des dépenses pris en compte  pour le calcul est plafonné à 5.000 euros dans le cas d'une personne vivant seule, et à 10.000 euros pour un couple.

 

 

 

 

Qu’avez-vous pensé de ce post ? Notez-nous !

Pas encore de vote.