Le droit au répit pour le proche aidant

Texto

Le droit au répit permet aux personnes qui s'occupent au quotidien d'un proche âgé en perte d'autonomie d'obtenir de l'aide pour pouvoir se dégager un peu de temps pour elles. Ce droit a été créé en 2015 dans le cadre de la mise en place de la loi d’adaptation de la société au vieillissement.

 

Qu'est-ce que le droit au répit ?

Le droit au répit est une solution offerte aux proches aidants qui s'occupent d'une personne âgée dépendante, pour qu'ils puissent avoir du temps pour se reposer ou pour réaliser leurs occupations personnelles, tout sachant que leur parent est entre de bonnes mains en leur absence. Ce droit se matérialise par une aide économique destinée à financer :

  • un service d’aide à domicile pour personne âgée, comme ceux proposés par Cuideo
  • l’accueil de la personne aidée dans un centre d'accueil de jour ou de nuit
  • un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial

 

Qu'est-ce qu'un proche aidant ?

Selon la législation française, les "proches aidants" d'une personne âgée en situation de dépendance peuvent être le conjoint, le concubin avec qui la personne dépendante a conclu un pacte civil, ou "toute personne résidant avec l'individu en perte d'autonomie ou entretenant des liens étroits, et qui lui apporte son aide pour une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne de manière régulière et à titre non professionnel ".

Il est très important que le proche aidant qui accompagne une personne âgée dépendante puisse s'octroyer des moments pour lui, sans culpabiliser. C'est à ce moment-là que l'intervention d'un service d'aide à domicile de qualité peut entrer en jeu. Cela permettra au proche aidant de se déconnecter de la situation un moment, et l'aidera à maintenir une relation saine et agréable avec son proche âgé en perte d'autonomie. 

 

Qui peut bénéficier du droit au répit ?

Le proche aidant peut avoir accès au droit au répit :

  • si la personne dont il s'occupe est bénéficiaire de l'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie)
  • s'il assure une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de son proche âgé
  • et s'il ne peut pas être remplacé pour assurer cette aide par une personne de l’entourage.

 

Quel est le montant du droit au répit ?

Le droit au répit peut être activé uniquement lorsque le plafond de l'APA de la personne aidée est atteint. Le montant de l’aide au répit peut s'élever jusqu'à 509,76 € par an (des exceptions peuvent cependant être faites face à des situations exceptionnelles comme l'hospitalisation du proche aidant par exemple).

Demandez plus d’informations ou contactez-nous au 01.88.24.67.21

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons.

Ou contactez-nous:

J’accepte les conditions d’usage, la politique de confidentialité, et le traitement de mes coordonnées personnelles, et j’accepte de recevoir les communications et notifications de la part de Cuideo.
Informations de base sur la protection des données personnelles

Conformément au nouveau règlement général de protection des données (RGPD) de l'Union européenne, nous vous présentons les informations de base suivantes sur la protection de vos coordonnées :

Responsable : CUIDA CARE MARKETING, S.L.

Objectif : prestation de services offerts par notre marque et envoi de publicité liée.

Origine des données : l'intéressé ou son proche ou un représentant légal.

Destinataires du traitement des données : toute personne légalement habilitée.

Droits : vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression de vos données personnelles, comme expliqué dans les informations complémentaires.

Informations complémentaires : Vous pouvez consulter les informations additionnelles et détaillées sur la protection des données sur notre site web: https://cuideo.fr/politique-de-confidentialité/