Qu’est-ce qu’un AVC ?

Texto

Un accident vasculaire cérébral est une maladie cérébrovasculaire qui se produit lorsque le flux sanguin du cerveau est interrompu.

Un accident vasculaire cérébral se produit lorsqu’un vaisseau sanguin arrivant au cerveau se rompt (AVC hémorragique) ou est bloqué (AVC ischémique). Le sang cesse de couler correctement et les cellules nerveuses de la zone touchée ne reçoivent plus d’oxygène, cessent de fonctionner et meurent en quelques minutes.

 L’AVC se produit de manière soudaine et évolue rapidement. Il fait actuellement partie des trois principales causes de décès , et il est la principale cause d’invalidité chez les adultes.
 

En France, plus de 140 000 personnes souffrent d’un AVC chaque année et c’est l’une des premières causes de décès dans notre pays, en particulier chez les femmes. Dans 90% des cas, l’AVC peut être évité.


Le 29 octobre a lieu la Journée mondiale de l’AVC dans le but de sensibiliser la société sur cette maladie, d’offrir des conseils de prévention et d’encourager la recherche sur de nouveaux processus et traitements diagnostiques.

 

Symptômes de l’AVC

L’AVC peut affecter diverses zones du cerveau. Selon la partie affectée, plusieurs symptômes différents peuvent se produire.

Habituellement, lorsque l’AVC affecte l’hémisphère gauche du cerveau, la partie droite du corps et la partie gauche du visage seront affectées, et vice versa.

Il existe deux types d’AVC : l’AVC cérébral et l’AVC transitoire. Pourtant, le dénominateur commun de tout type de l’AVC est l'apparition soudaine.

 

Symptômes antérieurs à l'AVC

Avant l’apparition de l’AVC, le patient éprouve un certain nombre de symptômes antérieurs qui l’alertent de son arrivée :

  • Perte de sensibilité d’un côté du visage. Lorsque le patient essaie de sourire, seule une partie de la bouche bouge. Il apparaît également une sensation de picotement dans le visage, le bras ou la jambe du côté affecté.           
  • Il peut causer des problèmes de langage, d’expression et de compréhension. Le patient a du mal à articuler des mots et à former des phrases, il peut même avoir de la difficulté à comprendre ce qui est dit. Il faut lui demander de répéter une phrase afin de pouvoir diagnostiquer l’AVC au plus vite.
  • L’AVC provoque un manque de force et de sensibilité d’un côté du corps. Il faut demander au patient de lever les bras, si c’est impossible ou si les bras retombent, c’est un symptôme clair.         
  • Autres symptômes : Altération de la vision, maux de tête soudains, déséquilibre, étourdissements, troubles de la mémoire, désorientation, faiblesse musculaire et problèmes de coordination, altération de l’ouïe, du goût et de l’odeur.
            

Symptômes d’AVC cérébraux

Un accident vasculaire cérébral laisse des lésions permanentes sur le cerveau. Selon la zone affectée du cerveau, certains symptômes seront ressentis.    

Lorsque l’AVC cérébral affecte la partie droite du cerveau, le patient éprouvera :

  • Paralysie sur le côté gauche du corps             
  • Perte des repères spatiaux        
  • Problèmes de vision, dans un ou les deux yeux
  • Perte de mémoire         
  • Perte de créativité et d’imagination           
  • Comportements accélérés, nerveux et impatience

 

Lorsque l’AVC cérébral affecte la partie gauche du cerveau, le patient éprouvera :

  • Paralysie du côté droit du corps
  • Difficultés d’expression orale et écrite     
  • Perte de mémoire et altération des capacités cognitives telles que le calcul par exemple             
  • Mouvements plus lents

 

Symptômes d’AVC transitoires

L'AVC ischémique transitoire dure habituellement quelques minutes et la plupart des symptômes disparaissent complètement dans les 24 heures. Pourtant, nous pouvons avoir un ou plusieurs accidents vasculaires cérébraux transitoires, avec des symptômes et des signes autres que les précédents.

 

Les symptômes sont similaires à ceux de l’AVC cérébral, la principale différence réside dans les séquelles.

Texto

Causes de l’AVC

Bon nombre des facteurs qui augmentent le risque d’AVC ne peuvent pas être contrôlés, mais certains facteurs peuvent être suivis :

  • Sexe : Il y a plus ou moins la même incidence chez les deux sexes, mais dans la mortalité, il affecte plus les femmes
  • Âge avancé : Dès l’âge de 55 ans, le risque augmente considérablement            
  • Héritage familial : Le risque de développer un AVC est beaucoup plus élevé si un membre de la famille en a déjà subi un        
  • Patient ayant des antécédents d’AVC : Une fois que nous avons connu un accident cardio-vasculaire, le risque d’un autre accident augmente
  • Saison de l’année et météo : L’AVC peut survenir plus souvent après une exposition élevée à des températures très basses ou très élevées   
  • Autres facteurs : Diabète, hypertension artérielle, maladie cardiaque et alcool, tabac ou autre consommation de drogues

            

Traitement des patients qui ont souffert d’un AVC

Pour déterminer le traitement approprié, il faut déterminer si le vaisseau sanguin s’est rompu ou bloqué. Quoi qu’il en soit, il y a un certain nombre de mesures à prendre pour prévenir les risques des personnes touchées : 

  • Notez la date à laquelle s’est produit l’AVC pour la première fois ainsi que les signes et les symptômes ressentis           
  • Appelez le 112 immédiatement et contactez les services d’urgence
  • Transportez rapidement la personne touchée à l’hôpital en prévenant l’hôpital avant l’arrivée 
  • Essayez de vous rendre à l’hôpital au maximum 4 heures après les premiers symptômes
  • Emmenez le patient dans un établissement spécialisé dans le traitement de l’AVC
  • L’équipe médicale devrait commencer les soins et l’évaluation des patients pendant le transport jusqu’à l’hôpital
  • Faites faire le diagnostic et demandez la prise en charge rapidement lorsque vous arrivez à l’hôpital, afin que le patient soit immédiatement sous surveillance intensive
  • L’intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour enlever le caillot qui bloque les artères dans le cerveau
  • Le traitement post-AVC dépendra des séquelles du patient

 

Conseils et soins après un accident vasculaire cérébral

Les patients atteints d’AVC, selon les séquelles laissées, auront besoin de plus ou moins d’aide et d’assistance pour effectuer les tâches quotidiennes.

Les soignants d’un patient atteint d’AVC doivent le maintenir actif pour éviter qu’il ne soit alité toute la journée. En outre, ils doivent faire de l’exercice et changer leur posture toutes les 3 à 4 heures dans le but de prévenir d’éventuels escarres et ulcères.      

La motivation est un facteur très important dans l’amélioration de l’état du patient, il faut l’encourager à faire des choses par lui-même, comme se laver ou s’habiller. Sera maintenue l’autonomie du patient aussi longtemps que possible, mais avec supervision. Même si le patient a du mal à parler, nous devons stimuler la communication.      

Le régime alimentaire doit être varié, riche en protéines et en fibres, mais faible en sel, gras et fritures. Il est important d’empêcher le patient de dormir pendant la journée afin d’éviter les insomnies nocturnes.      

Les proches et les soignants de la personne touchée doivent faire en sorte que l’AVC ne change pas radicalement le quotidien du patient. Ils devraient l’aider à maintenir ses passe-temps et ses relations sociales. Maintenir une vie sociale active aide psychologiquement le patient.

            

Soignants et accidents vasculaires cérébraux

Le meilleur cadeau à faire à votre proche est de faire en sorte qu’il reste chez lui, dans son environnement et entouré par les gens qu’il aime. Les soignants à domicile et les professionnels de la santé peuvent aider le patient qui a souffert d’un AVC à s’améliorer progressivement et à conserver, dans la mesure du possible, son indépendance. 

Si vous ne pouvez pas prendre soin de votre aîné comme vous le souhaitez et que vous voulez que quelqu’un s’occupe de lui, vous pouvez employer un soignant professionnel et de confiance à domicile pour vous aider à maintenir le domicile propre et pour réaliser les tâches quotidiennes. Il vous donnera également tout le soutien dont vous avez besoin, vous aidera pour l’administration des médicaments et proposera des activités de stimulation mentale et physique.

Il est très important de prendre soin de vous, sinon vous ne serez pas en mesure d’aider votre proche malade. Le fait d’avoir un aidant à domicile sera la clé de votre bien-être et vous permettra de prendre du temps pour vous.

Chez Cuideo, nous mettons à votre disposition les meilleurs soignants et spécialistes de l’AVC quand vous le souhaitez. Ils prodigueront d’excellents soins pour que le membre de votre famille soit à l’aise dans un environnement propice au rétablissement et à réduire les séquelles de cette maladie.

 

Nous nous occuperons de tout : Recrutement, procédures administratives, fiches de paie et nous couvrons également les absences ou les vacances de l’aidant.

 

Chez Cuideo, nous prenons soin de personnes formidables. Nous travaillons tous les jours pour vous offrir les meilleurs services de soins à domicile, notre objectif étant de rendre votre quotidien et celui de vos aînés le plus facile possible.        

Votre parent est entre de "bonnes mains"

Nous intervenons pour tous les gestes du quotidien

Hygiène personnelle

Aide à la toilette, aide à l’habillage etc.

Suivi médical

Prise de médicament et soins élémentaires

Tâches ménagères

Entretien du domicile, entretien du linge

Alimentation

Préparation et aide à la prise des repas

Compagnie

Accompagnement, promenades, déplacements

Stimulation

Stimulation cognitive et activité physique

Un service d'aide à domicile
personnalisé, professionnel et de qualité.

Choisissez la formule qui s’adapte le mieux à vos besoins.

Service à l’heure

 

Vous avez besoin de quelques heures par jour ? par nuit ? toute la journée ?

 

*Après crédit d’impôt

9,95€/h

*Avant crédit d’impôt

19,90€

Consultez nos tarifs !

Forfaits

 

Vous avez besoin d'un accompagnement en continu ?

 

  • Forfait 12h Jour
    à partir de 92€/jour
    *Avant crédit d'impôt: 185€
     
  • Forfait 12h Nuit
    à partir de 73€/jour
    *Avant crédit d'impôt: 145€

 

Consultez nos tarifs !

Demandez plus d’informations ou contactez-nous au 01.88.24.67.21

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons.

Ou contactez-nous:

J’accepte les conditions d’usage, la politique de confidentialité, et le traitement de mes coordonnées personnelles, et j’accepte de recevoir les communications et notifications de la part de Cuideo.
Informations de base sur la protection des données personnelles

Conformément au nouveau règlement général de protection des données (RGPD) de l'Union européenne, nous vous présentons les informations de base suivantes sur la protection de vos coordonnées :

Responsable : CUIDA CARE MARKETING, S.L.

Objectif : prestation de services offerts par notre marque et envoi de publicité liée.

Origine des données : l'intéressé ou son proche ou un représentant légal.

Destinataires du traitement des données : toute personne légalement habilitée.

Droits : vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression de vos données personnelles, comme expliqué dans les informations complémentaires.

Informations complémentaires : Vous pouvez consulter les informations additionnelles et détaillées sur la protection des données sur notre site web: https://cuideo.fr/politique-de-confidentialité/